épiphanie.png

C'était une journée d'automne bercée de cette lumière franche qui semble venir tout droit de l'horizon. Autour d'un thé chaud, les mots prononcés puis validés entre Christine et moi (Mélodie): l’envie de dédier nos énergies (vitales) à faire germer un rêve. Tel un engagement solennel, le temps était venu de doter notre milieu de vie (insulaire) d'une vraie librairie, à l'image de celles qui nourrissent notre passion lors de nos séjours sur le continent. Le temps était venu de remédier à ce manque, le nôtre, mais aussi celui nommé par un nombre grandissant de résident·e·s de notre entourage.

Voilà qu'un an jour pour jour s'est écoulé depuis l'épiphanie qui a fait naître Flottille. Alors, où en sommes-nous ?

Eh bien, de deux, nous sommes devenues cinq membres fondateur·trice·s. Notre projet de librairie est devenu coopératif. Plus de 70 membres de soutien se sont rallié·e·s à notre vision. Nous obtenons de beaux et grands signes de reconnaissance de la part des acteurs du milieu littéraire des Îles. Nous nous positionnons  comme un allié naturel de la mission de médiation littéraire portée par la Bibliothèque Jean Lapierre. 

Puis, nous continuons de …

Lire, comme nous respirons–cet acte vital et nécessaire.

Réfléchir, pour faire un usage fécond de la pensée et reconnaître que les choses ont été subtilement altérées.

Partager, pour convoquer la poésie d'une bouteille lancée à la mer et laisser fuir les limites intimes de la lecture.

Nous faisons tout ça, tous les jours, parce qu'il s'agit là de l’essence même de  la librairie dont nous construisons le nid. 

Nous faisons preuve d'une patience immense aussi... car tout est prêt !

La vision est claire, la mission, cohérente, les valeurs, rassembleuses, la gouvernance, remplie de compétences et l’adhésion, impressionnante. Il ne manque plus que le lieu... ce seuil à passer, ce toit sous lequel nicher les livres, accueillir les lecteur·trice·s, faire partager  la passion qui nous habite.  

Mais parce que nous y travaillons avec l'impulsion du coeur, nous savons que la librairie trouvera à se loger. Que cette flottille,constituée de toutes les barques que vous y joignez chaque jour, s’ancrera au coeur de Cap-aux-Meules pour y déployer, à l’année, la vitalité de sa mission culturelle et pour y accueillir les lecteur·trice·s, petit·e·s et grand·e·s, aguerri.e.s ou timides, de tous les horizons.

Soyez patient·e·s avec nous, c'est précieux !

Mélodie Caron  |  Artisane libraire